Cohn-Bendit/Macron : un appel responsable qui redonne de l’espoir !

Il y a tout juste un an, Cohn bendit écrivait avec Algalarrondo un plaidoyer pour une révolution politique : « Et si on arrêtait les conneries » (fayard fév. 2016). Ce livre reste une référence pour moi; non seulement il entre en écho avec l’actualité mais surtout il démontre l’esprit visionnaire qui animait les auteurs. J’en avais extrait quelques morceaux choisis que vous pouvez retrouver sur ce blog.

Aujourd’hui, associé à Orphelin et Besset, Cohn Bendit propose une tribune dans Le Monde, brillante, positive, rassembleuse et qui rappelle l’évidence d' »associer les convergences plutôt qu’exacerber les clivages« . Oui Dany a raison de vouloir mobiliser « contre la représentante gauloise de la meute nationaliste » !! Le candidat le plus à même aujourd’hui reste bien Emmanuel Macron ! Lisez plutôt :

http://www.lemonde.fr/acces-restreint/idees/article/2017/03/06/f1bfb87f9b690654542702bc530e2244_5089992_3232.html

UCO : UNE NOUVELLE FORMATION BANQUE-ASSURANCE DE NIVEAU BAC+5 soutenu par le Département

Le Département, depuis l’an dernier, a fait le choix de soutenir l’enseignement supérieur, la recherche et  l’innovation à travers un axe fort du mandat politique. L’objectif reste bien d’encourager les filières d’excellence des Côtes d’Armor, en soutenant les différents sites universitaires costarmoricains et leurs projets de recherche-innovation avec un budget de 3 millions € en 2016 : la recherche numérique et photonique à l’ENSSAT et l’IUT de Lannion, les technologies du froid et le génie climatique à Dinan, l’agro-industrie et la sécurité sanitaire à l’IUT de St Brieuc et le Zoopôle Développement…. Guingamp n’est pas en reste. Son pôle universitaire qu’on ne présente plus, l’UCO et ses 716 étudiants cette année, bénéficie de ce soutien, notamment dans les biotechnologies marines, à travers des projets sur l’efficacité cosmétique et la recherche « in vitro ».

A l’initiative du département, un DU (diplôme d’université) Banque, Assurance et coaching financier de niveau Bac + 5, en alternance ou en formation continue, sera proposé dès septembre 2017. Pour se différencier de la banque en ligne, le secteur bancaire, attaché au territoire, veut se donner les moyens de maintenir des agences sur le territoire, en développant entre autre le profil de ses conseillers financiers en patrimoine et de ses conseillers clientèle professionnelle. Une bonne nouvelle pour l’UCO, une bonne nouvelle pour Guingamp, une bonne nouvelle pour nos jeunes à la recherche d’une formation diplômante dans les Côtes d’Armor !

UCO formation banque assurance