Appel à mandataires

Chers amis, chères amis,

Des procurations recherchent des mandataires dans toutes les circonscriptions.

Les localités concernées par des procurations qui recherchent leur précieux mandataire sont les suivantes (à date) :

22560 Pleumeur-Bodou 22190 Plérin 22510 Trébry 22740 Lézardrieux 22170 Plouagat 22000 Saint-Brieuc 22230 Mérillac 22300 Ploumilliau 22680 Étables-sur-Mer 22310 Plufur 22980 Plélan-le-Petit 22580 Plouha 22710 Penvénan 22490 Pleslin-Trigavou 22130 Corseul 22300 Lanmérin 22120 Yffiniac 22100 Lanvallay 22570 Plélauff 22140 Bégard 22260 Plouëc-du-Trieux 22620 Ploubazlanec 22700 Saint-Quay-Perros 22290 Lannebert 22770 Lancieux 22400 Lamballe 22860 Plourivo 22870 Brehat 22800 Cohiniac 22310 Plestin-les-Grèves 22290 Pléguien

Si vous pouvez prendre une procuration pour le 1er et/ou le 2nd tour des législatives pour ces localités, n’hésitez pas à proposer votre mandat. Pour ce faire, rendez-vous sur : https://en-marche.fr/procuration

Si vous cherchez un mandataire, l’adresse est la même pour vous inscrire. L’équipe procuration du 22 se chargera de vous mettre en relation avec un mandataire le plus rapidement possible.

Merci d’avance à tous!

Donnons une majorité au Président

Le huitième Président de la République a accompli un parcours  hors du commun : 39 ans, jamais élu auparavant, il a initié une dynamique du rassemblement autour d’un message : celui de la confiance dans l’avenir. Libérer les initiatives, appeler à l’esprit d’entreprendre tout en protégeant les personnes, tel est son défi. Pour réformer, le Président a besoin d’une  majorité de députés à l’Assemblée Nationale, forte et cohérente.

Dès novembre 2016, alors que l’appel d’Emmanuel Macron à s’affranchir des clivages politiques fait écho avec mes convictions personnelles, je décide de rejoindre le mouvement En Marche après avoir lu son livre « Révolution ». J’y partage, entre autre, l’idée que tout progrès personnel ou collectif dépend de cet effort que l’on appelle travail.

Créer de l’emploi, c’est une priorité sur notre circonscription. Avec une majorité à l’Assemblée, le Président simplifiera les procédures administratives qui bloquent les entrepreneurs par des règles souvent devenues obsolètes.  Embaucher deviendra plus simple par l’allègement des charges (transformation du CICE, suppression du RSI, réduction de l’IS…). L’engagement de déployer le haut débit sur tout le territoire d’ici 2022 viendra soutenir cet objectif.

Réduire les cotisations sociales des salariés permettra de gagner en pouvoir d’achat, bénéficier des droits à l’assurance-chômage après démission ( une fois tous les 5 ans) permettra de rebondir. Emmanuel Macron appelle à ne plus considérer l’erreur comme un échec. La formation professionnelle tout au long de la vie sera élargie à tous (fonctionnaires comme agriculteurs, indépendants, artisans, commerçants…).

Protéger, c’est aussi universaliser le régime de retraite, en mettant fin aux régimes spéciaux. L’âge de départ à la retraite à 62 ans ne sera pas revu. Le minimum vieillesse et l’allocation adulte handicapée (AAH) seront augmentés de 100 €/mois. Une prise en charge à 100 % des lunettes et des prothèses auditives et dentaires sera mise en place d’ici 2022… Accorder une majorité au Président, c’est lui permettre d’appliquer son programme.

 

Candidat de La République En Marche pour les législatives 2017

J’ai l’honneur d’annoncer que j’ai été officiellement investi par le mouvement La République En Marche pour les élections législatives les 11 et 18 juin prochains dans la 4ème circonscription des Côtes d’Armor (Guingamp).

Pour mener cette campagne, je serais accompagné de ma suppléante Marie-Françoise DRONIOU, ex-conseillère régionale Modem entre 2004 et 2010 et infirmière libérale à Callac.

Une permanence est ouverte pour vous accueillir 1, rue Montbareil à Guingamp, du lundi au samedi, de 10h à 18h.

 

ultima verba

Hommage unanime de toute part. Saluée pour sa sincérité, sa simplicité, son efficacité, Corinne Erhel a porté ses convictions politiques jusqu’à l’ultima verba… Elle nous a quitté alors qu’elle venait de saluer et d’encourager l’engagement des jeunes en politique. Retenons son message…