Le 18 Juin, Votez Yannick KELOGOT – La République En Marche!

Donner une majorité forte à la République En Marche, c’est assurer l’entrée de notre pays et de notre territoire dans le 21e siècle. Cependant, rien n’est gagné !

Je vous invite à un dernier effort ce week-end : diffusez cette vidéo officielle de campagne dès maintenant afin de vous permettre de convaincre un voisin, un ami, un parent de porter sa voix sur ma candidature.

Restons mobilisés pour donner une majorité au Président

Les   électeurs de la  4ème  circonscription des Côtes d’Armor  m’ont porté en tête des candidats  lors du premier tour et je veux   remercier celles et ceux qui  ont ainsi marqué leur souhait de donner au Président de la République une majorité pour réformer la France.

A  ceux qui ont préféré un autre candidat  et à ceux qui se sont abstenus, permettez-moi de  préciser à nouveau quelques points  du programme  qui me semblent particulièrement essentiels.

La priorité de notre nouveau président reste l’emploi et le sens à donner au travail, en libérant les énergies et en réussissant une transition écologique. Tous les domaines sont concernés : industrie, petites entreprises, agriculture, économie circulaire… Prendre des initiatives, encourager l’effort, reconnaître la prise de risque suppose un allègement des charges administratives et fiscales pour les entreprises tout en valorisant la fiche de paie du salarié.

Pour notre territoire, mon dossier prioritaire sera bien de  recréer de l’emploi tout en créant du lien : de la main qui soigne jusqu’au très haut débit .

Emmanuel MACRON  et le gouvernement  veulent un Etat qui protège : création d’une assurance-chômage universelle , refondation de la formation  professionnelle pour tous,  aide au maintien à domicile et augmentation du minimum vieillesse, amélioration   de l’allocation pour les  personnes handicapées…..

Je serai  un facilitateur de dialogue afin que tous les habitants de notre circonscription se rencontrent, échangent et me permettent de porter les lois  utiles pour tous.

Nous ne devons  pas attendre tout de l’Etat. Soutenir les   énergies locales, écouter le monde associatif et culturel si dense dans notre région, fédérer, rassembler, tel  est mon mode de fonctionnement, telle sera ma démarche  dans mon futur rôle de député.

Parce  que le fondement  du mouvement En Marche, auquel j’adhère depuis Octobre 2016, est de travailler au-delà des clivages avec tous ceux qui le veulent,

Parce que j’ai été élu conseiller départemental sans étiquette, prouvant ainsi mon ouverture à toutes les bonnes idées qu’elles soient de gauche ou de droite,

Parce que je suis  attaché à la culture bretonne et à ce territoire,

Je vous propose d’être le député de la République En Marche dans la 4ème circonscription des Côtes d’Armor.

Adkavomp ar fiziañs

 

Inscrire notre 4ème circonscription dans la dynamique nationale

Depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron, réinstalle la France dans le paysage international. Après avoir fait preuve de détermination face à  Poutine à Versailles, Il a confirmé sa pugnacité en réagissant au retrait des Etats Unis de l’accord de Paris sur le climat jeudi soir, quelques heures  après la décision du Président américain.

On a ainsi pu voir notre Président de la République combatif et qui incarne une vision moderne du pays et du monde.  Avec la dynamique « En Marche » qu’il a su créer il y a tout juste un an, il insuffle désormais une nouvelle énergie capable de rassembler, de fédérer pour faire rebondir  notre pays et notre circonscription.

Fort de cet élan national, j’entends être le candidat du renouveau et, avec votre confiance,  être votre député dans 15 jours.  Je parcours activement la circonscription depuis mon investiture et  j’ai pu mesurer, en allant à votre rencontre, qu’il était urgent de redynamiser notre circonscription.

Redynamiser, c’est revitaliser nos centres-bourgs.  Redynamiser, c’est couvrir en très haut débit ou en fibre l’ensemble du territoire. Redynamiser, c’est soutenir nos paysans pour un juste prix payé.  C’est aussi alléger les charges fiscales et administratives de nos entreprises pour pouvoir embaucher. Redynamiser c’est enfin favoriser l’installation de maisons médicales et renforcer la collaboration de notre centre hospitalier avec celui de St Brieuc et Lannion.

Pour ne pas revivre les flottements incessants de la fin du quinquennat précédent, avec une majorité à géométrie variable, il est essentiel de donner au Président une majorité claire, stable et forte.

J’ai d’ailleurs pu voir ces derniers jours que le flou était  entretenu par des candidat(e)s. Ils souhaitent apparemment qu’Emmanuel Macron obtienne une majorité. Ainsi ai-je pu lire sous la plume de l’une d’entre eux : « La France doit réussir, avec le Président de la République et son gouvernement ». Elle a raison. Mais ne nous y trompons pas, retenons le candidat investi par le Président Emmanuel Macron : préférons l’original à la copie. Je vous appelle donc, dès le 1er tour, à voter pour le candidat de la République en Marche que je suis.

Yannick KERLOGOT