Donnons une majorité au Président

Le huitième Président de la République a accompli un parcours  hors du commun : 39 ans, jamais élu auparavant, il a initié une dynamique du rassemblement autour d’un message : celui de la confiance dans l’avenir. Libérer les initiatives, appeler à l’esprit d’entreprendre tout en protégeant les personnes, tel est son défi. Pour réformer, le Président a besoin d’une  majorité de députés à l’Assemblée Nationale, forte et cohérente.

Dès novembre 2016, alors que l’appel d’Emmanuel Macron à s’affranchir des clivages politiques fait écho avec mes convictions personnelles, je décide de rejoindre le mouvement En Marche après avoir lu son livre « Révolution ». J’y partage, entre autre, l’idée que tout progrès personnel ou collectif dépend de cet effort que l’on appelle travail.

Créer de l’emploi, c’est une priorité sur notre circonscription. Avec une majorité à l’Assemblée, le Président simplifiera les procédures administratives qui bloquent les entrepreneurs par des règles souvent devenues obsolètes.  Embaucher deviendra plus simple par l’allègement des charges (transformation du CICE, suppression du RSI, réduction de l’IS…). L’engagement de déployer le haut débit sur tout le territoire d’ici 2022 viendra soutenir cet objectif.

Réduire les cotisations sociales des salariés permettra de gagner en pouvoir d’achat, bénéficier des droits à l’assurance-chômage après démission ( une fois tous les 5 ans) permettra de rebondir. Emmanuel Macron appelle à ne plus considérer l’erreur comme un échec. La formation professionnelle tout au long de la vie sera élargie à tous (fonctionnaires comme agriculteurs, indépendants, artisans, commerçants…).

Protéger, c’est aussi universaliser le régime de retraite, en mettant fin aux régimes spéciaux. L’âge de départ à la retraite à 62 ans ne sera pas revu. Le minimum vieillesse et l’allocation adulte handicapée (AAH) seront augmentés de 100 €/mois. Une prise en charge à 100 % des lunettes et des prothèses auditives et dentaires sera mise en place d’ici 2022… Accorder une majorité au Président, c’est lui permettre d’appliquer son programme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

merci de réaliser ce calcul pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.