Inscrire notre 4ème circonscription dans la dynamique nationale

Depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron, réinstalle la France dans le paysage international. Après avoir fait preuve de détermination face à  Poutine à Versailles, Il a confirmé sa pugnacité en réagissant au retrait des Etats Unis de l’accord de Paris sur le climat jeudi soir, quelques heures  après la décision du Président américain.

On a ainsi pu voir notre Président de la République combatif et qui incarne une vision moderne du pays et du monde.  Avec la dynamique « En Marche » qu’il a su créer il y a tout juste un an, il insuffle désormais une nouvelle énergie capable de rassembler, de fédérer pour faire rebondir  notre pays et notre circonscription.

Fort de cet élan national, j’entends être le candidat du renouveau et, avec votre confiance,  être votre député dans 15 jours.  Je parcours activement la circonscription depuis mon investiture et  j’ai pu mesurer, en allant à votre rencontre, qu’il était urgent de redynamiser notre circonscription.

Redynamiser, c’est revitaliser nos centres-bourgs.  Redynamiser, c’est couvrir en très haut débit ou en fibre l’ensemble du territoire. Redynamiser, c’est soutenir nos paysans pour un juste prix payé.  C’est aussi alléger les charges fiscales et administratives de nos entreprises pour pouvoir embaucher. Redynamiser c’est enfin favoriser l’installation de maisons médicales et renforcer la collaboration de notre centre hospitalier avec celui de St Brieuc et Lannion.

Pour ne pas revivre les flottements incessants de la fin du quinquennat précédent, avec une majorité à géométrie variable, il est essentiel de donner au Président une majorité claire, stable et forte.

J’ai d’ailleurs pu voir ces derniers jours que le flou était  entretenu par des candidat(e)s. Ils souhaitent apparemment qu’Emmanuel Macron obtienne une majorité. Ainsi ai-je pu lire sous la plume de l’une d’entre eux : « La France doit réussir, avec le Président de la République et son gouvernement ». Elle a raison. Mais ne nous y trompons pas, retenons le candidat investi par le Président Emmanuel Macron : préférons l’original à la copie. Je vous appelle donc, dès le 1er tour, à voter pour le candidat de la République en Marche que je suis.

Yannick KERLOGOT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

merci de réaliser ce calcul pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.