Aller au contenu

La période des vœux est une période propice pour évoquer à la fois les travaux législatifs des 6 derniers mois à l’Assemblée et ceux à venir. C’est pourquoi j’ai fait un point presse hier au cours duquel je me suis également exprimé sur l’actualité du territoire.

Les quotidiens ont retenu essentiellement ma position sur ce qui est désigné comme étant « le grand Guingamp ». Cette expression est maladroite car elle conforte l'idée défendue par certains d'un centre aspirant sa périphérie. Ce n’est pas ma vision,je lui préfère l'expression de Commune Nouvelle portant sur une seule et même entité où chaque composante fait partie d'un tout... Rappelons que dans chaque commune déléguée siège un maire délégué, une mairie annexe, un conseil de la commune déléguée avec des compétences propres et un budget associé… une charte à valeur morale peut même être adoptée. ...continuer la lecture de "Point presse : réfléchissons aux communes nouvelles"

Le mois de janvier reste le mois des cérémonies de vœux présentés par les Maires aux habitants de leur commune. J'ai eu le plaisir d'être invité et de participer à plusieurs d'entre elles ces derniers jours. J'ai pu mesuré combien ce rituel est suivi et attendu. Ce fut pour moi l'occasion de mesurer les actions menées et à venir des équipes municipales et l'occasion de me présenter et d'échanger avec les personnes présentes.
Alors, à mon tour de vous souhaiter à tous une excellente année 2018 ! Bloavezh mat d'an holl !

 

Mardi, j'ai eu l'occasion d'interpeller le Ministre de l'Education nationale sur le nombre de postes octroyés au concours 2018 d'enseignants du premier degré dans les réseaux associatifs d'enseignement des langues régionales. Avec 30 autres députés, à l'initiative de Paul Molac, nous l'avons également questionné par écrit. Nous allons redoubler d'efforts pour que la reconnaissance des langues régionales franchisse un nouveau palier.

...continuer la lecture de "Postes d’enseignants dans les réseaux associatifs d’enseignement des langues régionales"

Il y a six mois, il était encore instituteur dans une école bilingue à Guingamp. En juin dernier, Yannick Kerlogot a été élu député de la quatrième circonscription des Côtes-d'Armor. Après être passé chez les Verts, il a décidé de se porter candidat sous l'étiquette La République en marche pour les élections législatives, après l'élection d'Emmanuel Macron. Il a expliqué combien il avait confiance dans le projet porté par le président de la République. S'il a reconnu que la décision de réduire le nombre d'emplois aidés était « brutale », il a précisé qu'il n'était pas inquiet pour Diwan pour autant.Ronan Hirrien donnera quelques explications sur le travail d'un député ou sur le parti LREM, Yann-Herle Gourves est allé à Scrignac apprendre à faire des crêpes avec Marie-Annick et on écoutera un live du duo Hamon-Martin, accompagnés par Annie Ebrel et l'orchestre symphonique de Bretagne (OSB).

Retrouvez l'émission Bali Breizh du 9 décembre 2017