Aller au contenu

blog

Depuis l'âge de 10 ans, je crois pouvoir dire que j'ai toujours été présent à ce temps fort culturel de l'été à Guingamp  qu'est le festival de la St Loup. Depuis deux ans, j'ai le plaisir d'oeuvre au sein du Bureau de l'association auprès du président Hervé Rouault. J'y assure la collaboration avec la confédération Kendalc'h, notamment dans l'organisation du concours national de la danse bretonne.

Cette année, j'ai eu le grand bonheur, avec ma complice Micheline Le Méhauté, d'initier pour la seconde fois, une exposition sous la houlette de Réjane et Daniel Labbé de l'association "Les Modes au fil du temps".

20150817_144007
Daniel Labbé, de l'association "Les Modes au fil du Temps" donnat quelques explications à Solenn Boënnec et Tristan Gloaguen, présidente et directeur de la Confédération War leur
20150731_193315
Bernard Hamon, Président de Guingamp Communauté, arborant le pin's de la St Loup, lors de l'inauguration de l'exposition.
affiche-st-loup-40x60
L'affiche officielle de l'exposition.
20150731_145348
Le cloître des ursulines occupé par plus de 20 mannequins réalistes d'exception
panneau cdc 1
Première exposition culturelle qui se tient à Guingamp Communauté, dans le cloître du bâtiment historique.

L'espace François Mitterrand qui était réservé à la St Loup depuis des décennies pour y tenir son expo nous a, pour la première fois cet été, échappé.... Retenus pendant 4 mois durant par l'exposition de Charles Fréger "Bretonnes", les lieux nous ont été fermés par la ville de Guingamp suite à sa collaboration devenue exclusive avec Gwinn Zegal.... Pour autant, Micheline et moi-même étions bien déterminés à trouver un autre site pour accueillir la traditionnelle expo de la St Loup. J'ai pensé que le cloître des Ursulines (qui abrite désormais la Communauté de communes de Guingamp), pourrait faire un lieu d'expo intéressant. Bernard Hamon et Guilda Guillaumin, Président et Vice-présidente de la cdc, nous ont permis l'accès !! Nous avons pu compter sur l'ingéniosité de Réjane et Daniel Labbé qui sont parvenus, en l'espace d'une semaine, à transformer les lieux d'une manière exceptionnelle. Trois semaines durant, les Guingampais et autres estivants ont pu apprécier des vêtements d'époque (du XIX et XXème siècles), citadins ou bretons, autour de la thématique du tablier (le tout porté par des mannequins réalistes remarquables). Un moment fort qui restera gravé dans les Annales de la St Loup. Plus de 1000 visiteurs (dont 830 entrées payantes).20150810_14262720150731_14550020150731_145427

 

20150919_111048

Les Journées du Patrimoine ont été l'occasion à PLoumagoar de rendre hommage à un institueur exemplaire, Francis Page. 40 ans en poste dans cette commune, il a, au-delà de son engagement professionnel, oeuvré avec d'autres pour que de nombreux petits guingampais aient des vacances d'été en créant la colo des P'tits Gars.

Une cérémonie émouvante sous la houlette de Bernard Hamon et Guilda Guillaumin, à laquelle assistaient plusieurs personnes ayant bien connu le personnage. Je retiens en particulier le témoignage de Monsieur Briand.

20150919_111751

20150812_16420720150812_12210520150812_11385620150803_161442Chaque été, quelques rdv incontournables...Sans être un amateur de peinture éclairé, j'aime prendre le temps (trop rarement malheureusement) de déambuler dans les galeries, à la recherche de la surprise : quand une toile, d'un coup d'un seul, vous happe et ne vous lâche plus...

A commencer par la Fondation Leclerc à Landerneau bien sûr (après Miro, Dubuffet, l'expo de Giacometti était remarquable elle aussi.... un monde !!). Autre lieu qui vaut le détour : l'Ecole des Filles de Françoise Livinec à Huelgoat : je suis tombé sous le charme des vaches de l'Américaine Zuka, sans oublier la galerie d'Hervé Avner à Pont Aven,un peintre qui décline la Bretagne en rappelant un certain Gauguin.... effet des couleurs acidulées assuré !!

A 10 ans, je pénètre pour la première fois au local du Bagad de Guingamp (alors situé dans l actuel bâtiment de pierre au fond de la place du petit Vally) où je suis accueilli  par un certain Jean Pierre Ellien qui m'apprend, militant breton insatiable, le solfège et très vite la bombarde.... Pendant 10 ans je vais connaître l'esprit des concours de la 2nde catégorie de la Bodadeg ar Sonerion, voyager en Espagne, en Sardaigne, en Irlande...Tout en enseignant, à mon tour, les rudiments de l'instrument à quelques élèves....

Le temps passe....Je découvre par la suite la magie de la harpe celtique que j'apprends auprès d'Anne Auffret à Bulat Pestivien pendant 4 ans...avant de jouer de la bombarde et de la harpe au cercle celtique Kroaz Hent Gwengamp que je vais présider pendant 8 ans.

Le temps passe et, suite à la sollicitation d'Iwan Ellien, je retrouve les joies du concours en allant à Lorient participer au concours organisé par la confédération Sonerion. Au delà de la prestation avec le bagad de Guingamp, je renoue avec le plaisir de pouvoir écouter les bagadoù de première catégorie : la Kevrenn Alré, l'époustouflant bagad de Vannes et le maestro Roland Becker dirigenat le bagad d'Elven... un vrai bonheur... C'est une chance d'avoir dans notre région une culture identitaire aussi forte, capable d'évoluer entre tradition et modernité...

filets Bleus 201520150816_190458bagad Elven aout 2015 FIL20150808_150620