Aller au contenu

Confinement : Les mesures de soutien du Gouvernement

SOUTIEN AUX ENTREPRISES : UN NUMERO D'INFORMATION

Un numéro spécial d'information, le 0806 000 245, est mis en place pour aider les professionnels à faire face à la crise sanitaire.
Objectif : renseigner et orienter vers les différentes aides d’urgences, comme par exemple les reports de charges ou d’impôts, les prêts garantis par l’État, le fonds de solidarité ou l’activité partielle.
Accessible du lundi au vendredi de 9h à 12h puis de 13h à 16h.
> Voir l'ensemble des mesures d'urgence pour les entreprises

AIDES POUR DÉVELOPPER LE COMMERCE EN LIGNE : 

En France, seulement 37% de TPE/PME possèdent un site internet et 9% un site marchand. Nous devons rattraper ce retard en accompagnant nos entreprises. C'est une solution supplémentaire pour garder une activité en période de fermeture, mais surtout un levier de croissance potentielle.

  1. Pour encourager les commerçants à franchir le pas de la digitalisation, le site clique-mon-commerce.gouv.fr a été lancé cette semaine par Bercy. Y sont référencées de nombreuses solutions pour se lancer dans le e-commerce.
  2. Chaque commerce fermé administrativement, et qui n'est pas encore numérisé, pourra bénéficier, à partir de janvier, d’un soutien financier à hauteur de 500 euros pour l'aider dans cette démarche.
  3. Une aide de 20.000 euros est apportée aux communes qui souhaitent développer une plateforme locale de commerce en ligne regroupant les commerces de sa ville.
  4. Le chiffre d'affaires réalisé via le click and collect est cumulable avec les aides du fonds de solidarité.

CHOMAGE PARTIEL ET DEMANDEURS EN FIN DE DROITS

  1. Le dispositif de chômage partiel est prolongé pour protéger les salariés. Prendre connaissance du dispositif
  2. Le gouvernement va prolonger le versement des allocations pour les chômeurs en fin de droit jusqu'à la fin du confinement.

FONDS DE SOLIDARITÉ

Cette aide s’adresse aux commerçants, artisans, professions libérales et autres agents économiques, quel que soit leur statut (société, entrepreneur individuel, association...) et leur régime fiscal et social (y compris micro-entrepreneurs), ayant au plus 50 salariés.

  1. Toutes les entreprises fermées administrativement, de moins de 50 salariés, bénéficieront d’une aide mensuelle allant jusqu’à 10.000 euros, sans exception.
  2. Les entreprises de moins de 50 salariés des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie-restauration, de l’événementiel, de la culture, du sport et des secteurs liés qui ne sont pas fermées administrativement mais subissent une perte de chiffre d’affaires de plus de 50 %, bénéficieront également d’une indemnisation mensuelle pouvant aller jusqu’à 10.000 euros.
  3. Toutes les autres entreprises de moins de 50 salariés subissant une perte de chiffre d’affaires de plus de 50 % bénéficieront d’une indemnisation pouvant aller jusqu’à 1.500 euros par mois.

La pratique du click and collect est encouragée

Le chiffre d’affaires qui est réalisé par les commerçants grâce au click and collect ne sera pas compté dans le calcul du montant du fonds de solidarité et viendra donc en plus.
Si un commerçant a réalisé 7.500 euros de chiffre d’affaires en novembre 2019, il pourra toucher 7.500 euros du fonds de solidarité en novembre 2020 en plus du chiffre d’affaires qu’il réalisera grâce au click and collect.
Les premières aides seront versées à la fin du mois de novembre 2020.
> Prendre connaissance du fonds de solidarité

PRETS ET SOLUTIONS DE TRESORERIE

Le prêt garanti par l'Etat (PGE) est maintenu jusqu'au 30 juin 2021 et des prêts directs pour les entreprises qui ne trouveraient pas de solution de financement sont possibles.
> Prendre connaissance de l'ensemble des informations

AIDES AU PAIEMENT DES LOYERS  :

Un crédit d’impôt est mis en place pour inciter les bailleurs à abandonner des loyers au profit des locataires de locaux professionnels. Pour les entreprises bénéficaires, cette aide est cumulable avec le fonds de solidarité.
Le gouvernement mettra en place dans le budget 2021 un crédit d’impôt de 50% du montant du loyer abandonné pour tous les bailleurs qui renoncent au loyer du mois de novembre pour les entreprises qui ont jusqu’à 250 salariés.
Concrètement, un bailleur qui renonce à un loyer de 600 euros touchera 300 euros de crédit d’impôt. Une aide incitative face à un risque d'impayé de son locataire.
> Prendre connaissance de l'ensemble des informations

SOUTIEN AUX PLUS VULNERABLES

Les bénéficiaires du RSA et de l’ASS (chômeurs en fin de droits) percevront le 27 novembre une aide exceptionnelle de 150 euros, plus 100 euros par enfant à charge – cette dernière aide étant également versée aux familles touchant les APL (aide personnalisée au logement).
Les jeunes de moins de 25 ans et les étudiants boursiers, soit 1,3 million de jeunes au total, percevront également 150 euros, fin novembre ou début décembre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

merci de réaliser ce calcul pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.