Aller au contenu

Avec 27 collègues parlementaires bretons, nous avons transmis le 26 juin un courrier au Président de la République afin de lui témoigner notre confiance dans la volonté qui est la sienne de trouver une solution pérenne en direction des salariés non enseignants du réseau d’enseignement Diwan, réseau associatif, gratuit et laïc.
Après avoir initié la semaine dernière une rencontre à l'Assemblée nationale permettant aux députés et sénateurs volontaires d'avoir un échange avec la présidente, la directrice et le trésorier de Diwan, j'ai pu échanger le 20 juin avec le Chef de l'État, lors du repas républicain à Saint-Brieuc, au sujet des salariés non-enseignants de ce réseau.
Aujourd'hui, je me satisfais de voir que 27 parlementaires ont accepté de co-signer le courrier que je leur ai soumis : ils mesurent la singularité linguistique de notre région et la nécessité d'accompagner Diwan dans sa mission de service public.

Avec mes collègues Sandrine Le Feur , Jean-Charles Larsonneur et Paul Molac, nous  avons fait parvenir au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation un courrier visant à attirer son attention sur le « Bonus cantine bio et locale ». Ce dispositif incitatif permettrait d’accompagner la transition de la restauration collective vers une alimentation plus saine et plus durable.
En cette semaine d’examen de la loi Agriculture et Alimentation, il nous a paru important de rappeler l’objectif de valorisation des produits locaux et issus de l’agriculture biologique dans les repas servis dans la restauration collective.