Aller au contenu

TOURISME : UN PLAN DE 18 MILLIARDS D’EUROS

PLAN TOURISME

Le Premier ministre Édouard Philippe a reçu, ce matin en comité interministériel, les professionnels de l'hôtellerie, de la restauration et du tourisme.
Le secteur du tourisme a été particulièrement touché par cette crise sanitaire. Comme l’a rappelé Édouard Philippe : « il s’agit de la pire épreuve de son histoire. (…) »

Le tourisme représente 2 millions d’emplois directs et indirects et 8% du PIB. Avec 90 millions de touristes étrangers accueillis en 2019, notre pays est la première destination au monde.

Son sauvetage est donc une priorité nationale.

Un plan de soutien massif s’imposait pour permettre à ce secteur de surmonter cette crise. Le Gouvernement l’a bien compris en proposant un plan de 18 milliards d’euros.

VOICI LES PRINCIPALES MESURES DE CE PLAN :

🔹VACANCES

« Il est raisonnable de penser que les Français pourront partir en vacances en juillet et en août » Édouard Philippe

➡️ En cas d’annulation de réservations si la situation se dégrade, le secteur s’est engagé au remboursement total.

🔹REOUVERTURE : SECTEUR, CAFE, RESTAURANTS

➡️ S'agissant d'une date la réouverture du secteur touristique, des réponses scientifiques seront apportées dans la semaine du 25 mai.

➡️ L’objectif dans les départements verts était la réouverture des cafés et restaurants le 2 juin.

🔹PRETS :

Le dispositif de prêts garantis par l’État (PGE) est renforcé pour le secteur du tourisme et de la restauration. Les meilleurs mois d’activité de l’année dernière seront pris en compte comme calcul de référence.

🔹FONDS DE SOLIDARITE :

L'accès des entreprises du secteur au Fonds de solidarité est prolongé jusqu'à la fin de l'année 2020.

🔹BANQUES :

Les banques se sont engagées à reporter les échéances de prêts sur douze mois et non six mois.

🔹EXONERATION DE COTISATION :

L’exonération de cotisation est prolongée jusqu’à la fin de la fermeture des établissements. Un crédit de cotisation de 20% est accordé pour accompagner la reprise.

🔹CHOMAGE PARTIEL

Les entreprises du tourisme pourront continuer de recourir au chômage partiel dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui au moins jusqu’à fin septembre 2020.
Au-delà, le chômage partiel leur restera ouvert si leur activité reprend trop lentement.

🔹PLAN D’INVESTISSEMENT

L’État va mobiliser un plan d’investissements en fonds propres de 1,3 milliard d’euros à travers Bpifrance et la Caisse des dépôts.
Ils généreront des investissements privés pour un total d’environ 7 milliards d’euros de financements, notamment dans le tourisme durable.

🔹COLLECTIVITES LOCALES

Les collectivités locales pourront aussi prévoir des allégements de taxe de séjour et d’autres dégrèvements fiscaux.

🔹TICKETS RESTAURANTS

Le plafond journalier des tickets-restaurants est doublé, de 19 à 38 euros. Ils seront utilisables le week-end.

🔹MISE EN GARDE :

⚠️ L’objectif prioritaire du Gouvernement est d’éviter le risque d’une deuxième vague qui annulerait les efforts des Français pendant deux mois de confinement. Alors, N’OUBLIONS PAS LES GESTES BARRIÈRES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

merci de réaliser ce calcul pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.